Home > Algerian politics, Arab revolutions > Pétition pour l’Algérie: L’armée algérienne peut, et doit, empêcher le pays de sombrer dans la violence

Pétition pour l’Algérie: L’armée algérienne peut, et doit, empêcher le pays de sombrer dans la violence

Les attentats suicides qui viennent de se produire à Cherchell, et qui ont visé l’académie Inter-Armes de Cherchell, ont fait des dizaines de morts. Vraisemblablement 36 victimes, et de nombreux blessés, dont certains sont dans un état jugé grave.

Des attentats qui surviennent en une phase cruciale, en pleine déconfiture du régime libyen, au moment où les Algériens interrogent leur avenir, et envisagent de s’impliquer dans une dynamque citiyenne.

De jeunes vies, pleines de promesses, ont été brutalement déchiquetées. Et dans le fracas des bombes, et l’amoncellement de noirs nuages au dessus de ce pays exsangue, la peur est descendue sur les cœurs, et une lourde oppression.

Cette violence, que certains pensaient révolue, vient nous rappeler, avec une brutalité inouïe, que les mêmes causes engendrent les mêmes effets, et que tant que celles-ci ne sont pas éradiquées, définitivement éradiquées, notre pays restera exposé à de tels carnages.

Ceux qui se sont ceints d’explosifs, et qui se sont faits exploser au milieu d’innocents, heureux de rompre le jeûne, en cette nuit chère à tous les musulmans, “la nuit du destin”, dont le créateur a fait une nuit de paix et de prière, ceux-là que des gourous menteurs ont convaincus qu’ils entreraient au paradis aussitôt qu’ils se seraient faits exploser, et qui ont violé et ensanglanté la nuit la plus sacrée des musulmans, celle dont Dieu lui-même dit qu’elle est paix  jusqu’aux aurores, ceux-là ne savaient pas ce qu’ils faisaient.  S’ils savaient les noirs desseins qu’ils servaient, jamais ils n’auraient tué leurs propres frères humains. Jamais ils ne seraient précipités d’eux-mêmes dans cette indicible atrocité.

Mais ceux qui les ont préparés à cette mort horrible, qui ont en fait des engins de mort et de dévastation, eux savent pourquoi ils le font, pour qui, et dans quel but.

Les autorités sécuritaires de ce pays, et à leur tête les plus hauts dirigeants du pays, doivent répondre de ce crime.

Ils en sont les premiers responsables. Et s’ils n’ont pas eux-mêmes commandité ces attentats, pour des raisons de conflits au sein du pouvoir, alors ils sont responsables parce qu’ils sont incapables de protéger le peuple, qu’ils sont incapables de dénoncer les commanditaires de ce crime atroce, incapables de les combattre et de les réduire.

Après plusieurs années de violence déchaînée contre les populations civiles, et un cortège interminable de malheurs, qui a frappé cruellement tout le peuple algérien, il n’y a pas eu une seule démission, serait-elle  pour un motif d’incompétence.

Pire que cela, lorsque les clans se sont réconciliés, ils ont décidé d’arrêter les frais, comme on siffle la fin d’une partie de football, , et ils ont concocté, en un rien de temps, une loi qui les absout de toute poursuite pénale, voire  qui les met à l‘abri de  toute enquête.

Qui dit que les mêmes n’ont pas décidé de siffler la reprise du “match” ?

Un match macabre, où roulent les têtes des innocents…

Qui dit que les mêmes, qui usaient de la violence terroriste pour négocier des parts de pouvoir, ou de butin, ne sont pas revenus à leurs sanglantes habitudes ?

Le peuple refuse  de revivre le même cauchemar.

Le peuple est en droit d’exiger qu’une enquête impartiale soit immédiatement diligentée.

Le peuple est en droit d’exiger une démission collective de tout le gouvernement, du DGSN, et  du premier responsable du DRS.

Le peuple est en droit d’exiger du Chef de l’Etat qu’il s’exprime sur ce grave attentat, et qu’il annonce publiquement les mesures urgentes qu’il a décidé de prendre sans désemparer.

Le peuple est en droit d’exiger que tous les moyens de l’Etat, l’armée, la police, la gendarmerie et tous les corps sécuritaires soient mobilisés afin de combattre et de réduire totalement tous les groupes terroristes qui activent encore dans notre pays. Totalement !

Le peuple est en droit d’exiger que l’Armée prenne en main cette opération de réduction du terrorisme, dans le strict respect des lois de la République,  et des droits de l’Homme.

Il appartient au peuple d’imposer sa volonté. Pour que plus jamais il ne soit sacrifié sur l’autel des règlements de comptes entre clans, ou d’un djihad sacrilège, qui viole toutes les lois de Dieu et des hommes.

LE PEUPLE ALGERIEN DOIT S’UNIR CONTRE TOUS SES ENNEMIS ET SE RASSEMBLER SOUS UNE SEULE CAUSE: LA PAIX EN ALGERIE.

This article is cross-posted on:  http://www.lequotidienalgerie.org/

Premiers signataires: 

D.Benchenouf

Tahar

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: